Éditions Bibebook

175 résultats

Livres numériques

    Silverie ou les Fonds hollandais - Alphonse Allais - Tristan Bernard - Bibebook cover

    Extrait : Je lui ai dit simplement que j'avais parié vingt-cinq louis qu'elle ne me tromperait pas dans les quinze jours avec ce Hollandais... J'ai surtout insisté sur les vingt-cinq louis. Si elle est tentée d'oublier ses devoirs, elle n'oubliera pas le chiffre en question.

    Les cinq sous de Lavarède - Ivoi, Paul d’, Chabrillat, Henri - Bibebook cover

    Paul d'Ivoi, de son vrai nom Paul Deleutre, est issu d'une lignée d'écrivains qui utilisèrent tous le pseudonyme d'Ivoi. Son grand-père, Edouard, et son père, Charles, signèrent également certains de leurs livres Paul d'Ivoi. Il débuta comme journaliste à Paris-Journal et au Figaro, et collabora au Journal des Voyages et au Petit Journal sous le pseudonyme de Paul d'Ivoi.

    Le Nabab - Daudet, Alphonse - Bibebook cover

    Le docteur Jenkins fournit en perles de jouvence le duc de Mora, haut dignitaire du second Empire. Il lui présente Jansoulet, dit le Nabab. De basse extraction, cet aventurier réalisa sa colossale fortune en Tunisie. De nombreux solliciteurs gravitent autour du Nabab, ce qui indigne son secrétaire, l'honnête Paul de Géry... Le duc de Mora fut inspiré à Daudet par le duc de Morny, auprès duquel il travailla. Ce roman nous décrit la «vie parisienne» sous le second empire : affaires, politique... Extrait : 68, rue Saint-Ferdinand, aux Ternes », dit-il en sautant dans sa voiture.

    Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfaall (The Unparalleled Adventure of One Hans Pfaall dans l'édition originale) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe, parue en juin 1835, dans l'édition du magazine mensuel Southern Literary Messenger, conçue comme un canular journalistique par Poe. Elle fut traduite en français par Charles Baudelaire. Dans cette nouvelle, présentée sous la forme d'un journal, un homme nommé Hans Pfaall entame un voyage fantastique en ballon, partant de Rotterdam dans le but d'atteindre la Lune.

    Bérénice - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Bérénice est une nouvelle d'horreur d'Edgar Allan Poe, publiée en 1835 dans le journal Southern Literary Messenger. Jouant avec le roman gothique, Poe exploite un vieux filon littéraire, celui des histoires de revenantes. Les lecteurs de l'époque furent horrifiés par la violence de l'histoire et s'en plaignirent à l'éditeur du journal. Extrait : Le malheur est divers. La misère sur terre est multiforme. Dominant le vaste horizon comme l’arc-en-ciel, ses couleurs sont aussi variées, – aussi distinctes, et toutefois aussi intimement fondues.

    Colloque entre Monos et Una - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Colloque entre Monos et Una est une nouvelle d'Edgar Allan Poe écrite en 1841. Extrait : Un mot d’abord, mon Una, relativement à la condition générale de l’homme à cette époque. Tu te rappelles qu’un ou deux sages parmi nos ancêtres, – sages en fait, quoique non pas dans l’estime du monde, – avaient osé douter de la propriété du mot Progrès, appliqué à la marche de notre civilisation.

    Conversation d'Eiros avec Charmion - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Conversation d'Eiros avec Charmion est une nouvelle d'Edgar Allan Poe écrite en 1839. Extrait : Notre catastrophe était, comme tu le dis, absolument inattendue ; mais des accidents analogues avaient été depuis longtemps un sujet de discussion parmi les astronomes. Ai-je besoin de te dire, mon amie, que, même quand tu nous quittas, les hommes s’accordaient à interpréter, comme ayant trait seulement au globe de la terre, les passages des Très-Saintes Ecritures qui parlent de la destruction finale de toutes choses par le feu ?

    Double assassinat dans la rue Morgue - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Double assassinat dans la rue Morgue (The Murders in the Rue Morgue dans l'édition originale) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe, parue en avril 1841 dans le Graham's Magazine, traduite en français d'abord par Isabelle Meunier puis, en 1856, par Charles Baudelaire dans le recueil Histoires extraordinaires. C'est la première apparition du détective inventé par Poe, le Chevalier Dupin qui doit faire face à une histoire de meurtre incompréhensible pour la police.

    Éléonora - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Éléonora est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Je suis issu d'une race qu'ont illustrée une imagination vigoureuse et des passions ardentes. Les hommes m'ont appelé fou ; mais la science ne nous a pas encore appris si la folie est ou n'est pas le sublime de l'intelligence, si presque tout ce qui est la gloire, si tout ce qui est la profondeur, ne vient pas d'une maladie de la pensée, d'un mode de l'esprit exalté aux dépens de l'intellect général.

    Hop-Frog - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Hop-Frog est une nouvelle de l'écrivain américain Edgar Allan Poe qui fut publiée en mars 1849 dans un journal bostonien, The Flag of Our Union. Elle fait partie du recueil Nouvelles histoires extraordinaires dans sa traduction en français. Cette histoire est inspirée de l'épisode du bal des ardents, décrit dans les Chroniques de Jean Froissart. Certains biographes de Poe ont suggéré qu'il a écrit cette histoire en tant que vengeance littéraire envers l'écrivain Elizabeth F. Ellet et son entourage.

    La barrique d'amontillado - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    La Barrique d'amontillado (The Cask of Amontillado) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée pour la première fois en novembre 1846 dans la revue Godey's Lady's Book. L'histoire se déroule dans une ville italienne et a pour sujet la vengeance mortelle d'un homme envers l'un de ses amis l'ayant insulté. Comme pour le Chat noir et le Cœur révélateur, l'histoire nous est contée du point de vue du meurtrier.

    La chute de la Maison Usher - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton's Gentleman's Magazine. Cette nouvelle figure parmi les textes des Nouvelles histoires extraordinaires. Elle a été traduite en français, comme la plupart de ses contes, par Charles Baudelaire et est considérée comme l'une de ses nouvelles les plus célèbres.

    La lettre volée - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Dans cette nouvelle, le détective Auguste Dupin est informé par G..., le préfet de police de Paris, qu'une lettre de la plus haute importance a été volée dans le boudoir royal. Le moment précis du vol et le voleur sont connus du policier, mais celui-ci est dans l'incapacité d'accabler le coupable. Malgré des fouilles extrêmement minutieuses effectuées au domicile du voleur, G... n'a en effet pas pu retrouver la lettre. Extrait : Nous avons entrepris la maison de chambre en chambre ; nous avons consacré à chacune les nuits de toute une semaine.

    La vérité sur le cas de M. Valdemar - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    La Vérité sur le cas de M. Valdemar (The Facts in the Case of M. Valdemar) est une nouvelle fantastique de l'écrivain américain Edgar Allan Poe publiée en 1845. Extrait: Que le cas extraordinaire de M. Valdemar ait excité une discussion, il n’y a certes pas lieu de s’en étonner. C’eût été un miracle qu’il n’en fût pas ainsi, – particulièrement dans de telles circonstances.

    L'ange du bizarre - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    L'Ange du bizarre (octobre 1844) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : C’était une froide après-midi de novembre. Je venais justement d’expédier un dîner plus solide qu’à l’ordinaire, dont la truffe dyspeptique ne faisait pas l’article le moins important, et j’étais seul, assis dans la salle à manger, les pieds sur le garde-feu et mon coude sur une petite table que j’avais roulée devant le feu, avec quelques bouteilles de vins de diverses sortes et de liqueurs spiritueuses.

    Le Canard au ballon - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Canard au ballon est le titre d'un article de journal écrit par Edgar Allan Poe et publié en 1844. Il racontait la traversée de l'Atlantique en montgolfière en seulement trois jours par Monck Mason. On révéla plus tard que c'était un canular. Extrait : Le grand problème est à la fin résolu ! L’air, aussi bien que la terre et l’Océan, a été conquis par la science, et deviendra pour l’humanité une grande voie commune et commode. L’Atlantique vient d’être traversé en ballon !

    Le chat noir - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Chat noir (titre original : The Black Cat) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle est publiée pour la première fois en première page de l'édition du 19 août 1843 de l'hebdomadaire The Saturday Evening Post, à Philadelphie. Extrait : Dès mon enfance, j’étais noté pour la docilité et l’humanité de mon caractère. Ma tendresse de cœur était même si remarquable qu’elle avait fait de moi le jouet de mes camarades. J’étais particulièrement fou des animaux, et mes parents m’avaient permis de posséder une grande variété de favoris.

    Le cottage Landor - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Cottage Landor, pour faire pendant au Domaine d'Arnheim (9 juin 1849) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Pendant un voyage à pied que je fis l’été dernier, à travers un ou deux des comtés riverains de New-York, je me trouvai, à la tombée du jour, passablement intrigué relativement à la route que je suivais.

    Le cœur révélateur - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Cœur révélateur (en anglais, The Tell-Tale Heart) est une nouvelle publiée par Edgar Allan Poe en 1843. Le Cœur révélateur est un récit à la première personne dont le narrateur, anonyme, s'efforce de convaincre le lecteur de sa lucidité et de sa rationalité, mais souffre d'un mal qui « a aiguisé [ses] sens ». Extrait : Vrai ! – je suis très-nerveux, épouvantablement nerveux, – je l’ai toujours été ; mais pourquoi prétendez-vous que je suis fou ? La maladie a aiguisé mes sens, – elle ne les a pas détruits, – elle ne les a pas émoussés.

    Quatre bêtes en une - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Quatre bêtes en une (Four Beasts in One - The Homo-Cameleopard, Richmond, Southern Literary Messenger), est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée en mars 1836. Extrait : Supposons, gracieux lecteur, que nous sommes en l’an du monde trois mil huit cent trente, et, pour quelques minutes, transportés dans le plus fantastique des habitacles humains, dans la remarquable cité d’Antioche. Il est certain qu’il y avait en Syrie et dans d’autres contrées seize villes de ce nom, sans compter celle dont nous avons spécialement à nous occuper.

Pages