Éditions Bibebook

49 résultats

Livres numériques

    Ombre - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Ombre (Shadow - A Parable, Richmond, Southern Literary Messenger) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée en septembre 1835. Extrait : Vous qui me lisez, vous êtes encore parmi les vivants ; mais moi qui écris, je serai depuis longtemps parti pour la région des ombres. Car, en vérité, d’étranges choses arriveront, bien des choses secrètes seront révélées, et bien des siècles passeront avant que ces notes soient vues par les hommes.

    Petite discussion avec une momie - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Petite Discussion avec une momie (Some Words with a Mummy, The American Review), est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée en avril 1845. Extrait : Cette momie était une des deux qui furent rapportées, il y a quelques années, par le capitaine Arthur Sabretash, un cousin de Ponnonner. Il les avait prises dans une tombe prés d’Eleithias, dans les montagnes de la Libye, à une distance considérable au-dessus de Thèbes sur le Nil.

    Révélation magnétique - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Révélation magnétique est une nouvelle fantastique de l'écrivain américain Edgar Allan Poe publiée en 1844. Extrait : Bien que les ténèbres du doute enveloppent encore toute la théorie positive du magnétisme, ses foudroyants effets sont maintenant presque universellement admis. Ceux qui doutent de ces effets sont de purs douteurs de profession, une impuissante et peu honorable caste.

    Un événement à Jérusalem - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Un événement à Jérusalem (9 juin 1832) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : « Hâtons-nous d’aller aux remparts, – dit Abel-Phittim à Buzi-ben-Lévi et à Siméon le pharisien, le dixième jour du mois Thammuz, en l’an du monde trois mille neuf cent quarante et un ; – hâtons-nous vers les remparts qui avoisinent la porte de Benjamin, qui est dans la cité de David, et qui dominent le camp des incirconcis.

    Double assassinat dans la rue Morgue - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Double assassinat dans la rue Morgue (The Murders in the Rue Morgue dans l'édition originale) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe, parue en avril 1841 dans le Graham's Magazine, traduite en français d'abord par Isabelle Meunier puis, en 1856, par Charles Baudelaire dans le recueil Histoires extraordinaires. C'est la première apparition du détective inventé par Poe, le Chevalier Dupin qui doit faire face à une histoire de meurtre incompréhensible pour la police.

    Éléonora - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Éléonora est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Je suis issu d'une race qu'ont illustrée une imagination vigoureuse et des passions ardentes. Les hommes m'ont appelé fou ; mais la science ne nous a pas encore appris si la folie est ou n'est pas le sublime de l'intelligence, si presque tout ce qui est la gloire, si tout ce qui est la profondeur, ne vient pas d'une maladie de la pensée, d'un mode de l'esprit exalté aux dépens de l'intellect général.

    La lettre volée - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Dans cette nouvelle, le détective Auguste Dupin est informé par G..., le préfet de police de Paris, qu'une lettre de la plus haute importance a été volée dans le boudoir royal. Le moment précis du vol et le voleur sont connus du policier, mais celui-ci est dans l'incapacité d'accabler le coupable. Malgré des fouilles extrêmement minutieuses effectuées au domicile du voleur, G... n'a en effet pas pu retrouver la lettre. Extrait : Nous avons entrepris la maison de chambre en chambre ; nous avons consacré à chacune les nuits de toute une semaine.

    L'ange du bizarre - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    L'Ange du bizarre (octobre 1844) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : C’était une froide après-midi de novembre. Je venais justement d’expédier un dîner plus solide qu’à l’ordinaire, dont la truffe dyspeptique ne faisait pas l’article le moins important, et j’étais seul, assis dans la salle à manger, les pieds sur le garde-feu et mon coude sur une petite table que j’avais roulée devant le feu, avec quelques bouteilles de vins de diverses sortes et de liqueurs spiritueuses.

    Lionnerie - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Lionnerie (Lionizing, Richmond, Southern Literary Messenger, mai 1835) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe. : Un nez, mon père, – répliquai-je en baissant le ton, – a été défini diversement par un millier d’auteurs. (Ici, je tirai ma montre.) Il est maintenant midi, ou peu s’en faut, – nous avons donc le temps, d’ici à minuit, de les passer tous en revue. Je commence donc : – Le nez, suivant Bartholinus, est cette protubérance, – cette bosse, – cette excroissance, – cette… – Cela va bien, Robert, – interrompit le bon vieux gentleman.

Pages