Éditions Bibebook

21 résultats

Livres numériques

    Traité sur la tolérance - Voltaire - Bibebook cover

    Le Traité sur la tolérance est une œuvre de Voltaire publiée en 1763. Ce texte vise la réhabilitation de Jean Calas, protestant faussement accusé et exécuté pour avoir assassiné son fils afin d'éviter que ce dernier ne se convertisse au catholicisme. Dans ce Traité sur la Tolérance, Voltaire invite à la tolérance entre les religions et prend pour cible le fanatisme religieux (plus particulièrement celui des jésuites chez lesquels il a fait de brillantes études étant jeune homme) et présente un réquisitoire contre les superstitions accolées aux religions.

    Avertissement sur cette nouvelle édition - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    ÉDITION ÉDOUARD LABOULAYE GARNIER FRÈRES, 1875. Il est peu d'écrivains qui aient eu des fortunes aussi diverses que Montesquieu. Tantôt on l'a porté aux nues, comme le maître de la science politique, comme l'homme de génie qui a retrouvé les titres du genre humain ; tantôt on l'a dénoncé comme l'adorateur du passé, l'apôtre du privilége, le défenseur des abus. Au milieu de ce bruit, l'auteur de l'\emph{Esprit des lois} a traversé toutes nos révolutions, sans s'amoindrir.

    Solidarité - Bourgeois, Léon - Bibebook cover

    Dans Solidarité, publié pour la première fois en 1896, il présente la solidarité comme le principe central de sa doctrine ; une solidarité aussi bien entre les hommes qu'entre les générations. Pour lui, « l'individu isolé n'existe pas ». Les hommes sont interdépendants et ont tous une dette envers la société, qui leur a permis de s'épanouir. Mais puisqu'ils ne disposent pas des mêmes avantages, cette dette ne peut être la même pour tous.

    Apologie de Mort à Crédit - Denoël, Robert - Bibebook cover

    Le 12 mai 1936, en plein Front populaire, paraît le deuxième roman de Céline, Mort à crédit, avec des coupures imposées par l'éditeur. Le livre se vend bien, mais loin des proportions attendues. Les critiques, de gauche comme de droite, se déchaînent contre le livre. Ils dénoncent d'une part le style (le vocabulaire emprunte plus que jamais au langage populaire, et la phrase est maintenant déstructurée), d'autre part la propension de Céline à rabaisser l'homme. Les écrivains ne reconnaissent pas Céline pour leur pair.

    J’accuse ! - Barbusse, Henri - Bibebook cover

    Henri Barbusse, l'auteur du « Feu », Henri Barbusse qui a lancé à la face du belliciste Tardieu son « J'accuse! ». Henri Barbusse un des hommes qui est à l'origine du mouvement mondial contre la guerre impérialiste et le fascisme, dont le Congrès d'Amsterdam en 1932 a constitué le point de départ.

    Pensées diverses - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    Le grand homme écrivait le soir ses observations de tous les jours ; ces pensées solitaires étaient le premier jet de l'esprit ; elles ont la sève de l'originalité. Plusieurs étaient connues ; d'autres nous ont été transmises par des mains fidèles. Ces anneaux préparés pour une grande chaine, quoique détaches, sont des anneaux d'or. On ne peut lire sans attendrissement ces entretiens muets avec son fils ; ces pensées étaient une espèce de legs paternel ; il a son prix aux yeux des hommes sensibles et éclairés.

    Manifeste du Parti Communiste - Marx, Karl - Bibebook cover

    En 1848, Karl Marx et Friedrich Engels veulent rendre publics les principes du communisme, dans un manifeste qui exprimerait clairement ceux-ci : c’est le Manifeste du Parti communiste. A cette époque en effet le communisme en Europe est craint par tous mais est aussi très vivement critiqué. C’est pour ces raisons majeures, pour éviter les erreurs ou les a priori sur le communisme, que Marx et Engels et bon nombre de communistes de nationalités diverses se réunissent en 1848 à Londres et rédigent ce manifeste, qui fixe à la fois les grands principes du communisme mais aussi ses projets.

    J'accuse ! - Zola, Emile - Bibebook cover

    J'accuse…! est le titre d'un article rédigé par Émile Zola lors de l'affaire Dreyfus et publié dans le journal L'Aurore du 13 janvier 1898 sous forme d'une lettre ouverte au Président de la République Félix Faure. Zola s'est appuyé en partie sur un dossier écrit en 1896 par l'écrivain Bernard Lazare. J'accuse…! paraît deux jours après l'acquittement d'Esterhazy par le conseil de guerre (11 janvier), qui semble ruiner tous les espoirs nourris par les partisans d'une révision du procès condamnant Dreyfus.

    Dictionnaire de l’argot des typographes - Boutmy, Eugène - Bibebook cover

    Dictionnaire de l'argot des typographes, précédé d'une monographie du compositeur d'imprimerie et suivi d'un choix de coquilles typographiques curieuses ou célèbres. Extrait : On trouve dans un livre de chimie l’ânerie suivante : « On peut augmenter progressivement la force d’un aimant en accrochant à l’armature un bassin dans lequel on met tous les jours un poids ; c’est ce qu’on nomme -mourir en aimant-. » L’auteur avait écrit : -Nourrir un aimant-.

    Essai sur le goût - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    L’Essai sur le goût dans les choses de la nature et de l’art de Montesquieu forme une partie de l’article « Goût », paru dans le tome VII de l’Encyclopédie en 1757 de façon posthume et à l’état inachevé. Cet article est lui-même composé d’un article dû à Voltaire, puis du « fragment sur le goût » de Montesquieu, comme l’appellent Diderot et d’Alembert. Il est réédité en 1783, dans une version un peu différente fournie par Jean-Baptiste de Secondat.

    Le peuple de l’abîme - London, Jack - Bibebook cover

    Plusieurs des œuvres de Jack London, en particulier les romans animaliers tels Croc-Blanc, paraissent aujourd'hui dans les collections destinées à la jeunesse et connaissent toujours un grand succès. Son œuvre n'en est pas moins politiquement engagée quand il décrit, par exemple, l'horreur libérale des bas-quartiers de l'est londonien dans Le Peuple de l'abîme. Dans la capitale anglaise, il se déguise en clochard et passe alors trois mois au milieu des ouvriers démunis, des sans-logis et des miséreux.

    Exégèse des Lieux Communs (nouvelle série) - Bloy, Léon - Bibebook cover

    De quoi s’agit-il sinon d’arracher la langue aux imbéciles, aux redoutables et définitifs idiots de ce siècle, comme saint Jérôme réduisit au silence les Pélagiens de son temps ? Obtenir enfin le mutisme du Bourgeois, quel rêve ! L’entreprise, je le sais bien, doit paraître fort insensée. Cependant je ne désespère pas de la démontrer d’une exécution facile et même agréable.

    Éloge de M. De Montesquieu par M. De Maupertuis - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    Édition : Édouard Laboulaye Garnier Frères, Paris, 1875-1879. Extrait : Si l’ouvrage de M. de Montesquieu n’est pas ce système de législation qui rendrait les hommes les plus heureux, il contient tous les matériaux dont ce système devrait être formé. Plusieurs y sont déjà mis en œuvre, les autres y sont contenus ; ils y sont, non comme les métaux et les pierres précieuses se trouvent dans leurs mines, séparés, et mêlés de matières hétérogènes : ici tout est pur, tout est diamant ou or.

    Discours de réception à l’Académie française - Loti, Pierre - Bibebook cover

    Discours de réception de la Séance de l'Académie française du 7 avril 1892. Extrait : C’est un fait acquis, que je ne lis jamais. Des notes biographiques l’ont dit et redit, dans des journaux ou des revues ; cela s’est répété partout. Des différentes légendes, que mon constant éloignement a laissées se former autour de moi, et qui sont en général pour faire sourire, celle-ci par hasard s’est trouvée fondée. C’est vrai ; par paresse d’esprit, par frayeur inexpliquée de la pensée écrite, par je ne sais quelle lassitude avant d’avoir commencé, je ne lis pas.

    Notes sur l’Angleterre - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    Ces notes ont paru, pour la première fois, dans l'édition des OEuvres complètes, donnée par Lefèvre, en 1818. Il n'y a rien de si affreux que les rues de Londres ; elles sont très-malpropres ; le pavé y est si mal entretenu qu'il est presque impossible d'y aller en carrosse, et qu'il faut faire son testament lorsqu'on va en fiacre, qui sont des voitures hautes comme un théâtre, où le cocher est plus haut encore, son siége étant de niveau à l'impériale. Ces fiacres s'enfoncent dans des trous, et il se fait un cahotement qui fait perdre la tête.

    Discours académiques - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    ces textes relèvent de l’activité de Montesquieu membre de l’académie des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux. Lorsque l’Académie voulut, au début des années 1780, publier un recueil de mémoires et sélectionna en particulier ceux de Montesquieu, son secrétaire, Lamontaigne, écrivit en tête d’un volume (828/iii) cette note où se mêlent restriction et vénération : « Quoique plusieurs de ces pièces puissent ne point paraître d’une certaine importance, le seul nom de cet homme immortel semble devoir y attacher une sorte de respect.

    Préface aux œuvres diverses - Montesquieu, Charles-Louis de Secondat - Bibebook cover

    Ce volume contient les Œuvres diverses de Montesquieu ; on y trouvera un certain nombre de pièces inédites ou peu connues. Ce volume, composé de pièces diverses, achève la publication des *Œuvres complètes de Montesquieu.*Ce n’est pas sans regret que je vois finir un travail qui m’a occupé six années. Durant tout ce temps, il me semble que j’ai vécu dans la familiarité du président, dans l’intimité de ce grand esprit. Il m’a fait souvent oublier les petitesses de l’heure présente, en m’attachant par la largeur de ses vues, par la sérénité de ses idées.

    Martin Eden - London, Jack - Bibebook cover

    Martin Eden (titre original identique) est publié aux États-Unis en 1909. En France, il a paru pour la première fois en 19261. Ce roman, que l'on tient aujourd'hui pour l'un de ses chef-d'œuvres, est sans doute également la plus autobiographique de toutes ses œuvres. Martin Eden est un jeune marin au long cours. Sa vie est faite d'aventures, il aime la boisson, les filles, les bagarres. Jusqu'au jour où il rencontre Ruth Morse, jeune femme de la bonne bourgeoisie. Pour la séduire, il renonce à ses mauvaises habitudes, à ses mauvaises fréquentations.

    La Sainte Bible - Segond, Louis, - Bibebook cover

    Louis Segond, est un pasteur protestant et théologien qui, à la demande de la Compagnie des Pasteurs de Genève, a traduit la Bible en français à partir des textes originaux hébreux et grecs, la traduction Segond. La traduction de l'Ancien Testament a été publiée par étape et s'est échelonnée sur une dizaine d'années, le recueil complet est paru en 1873. C'est en 1880 que le Nouveau Testament complet voit le jour.

    Exégèse des Lieux Communs - Bloy, Léon - Bibebook cover

    De quoi s’agit-il sinon d’arracher la langue aux imbéciles, aux redoutables et définitifs idiots de ce siècle, comme saint Jérôme réduisit au silence les Pélagiens de son temps ? Obtenir enfin le mutisme du Bourgeois, quel rêve ! L’entreprise, je le sais bien, doit paraître fort insensée. Cependant je ne désespère pas de la démontrer d’une exécution facile et même agréable.

Pages