Éditions Bibebook

54 résultats

Livres numériques

    Quatre bêtes en une - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Supposons, gracieux lecteur, que nous sommes en l’an du monde trois mil huit cent trente, et, pour quelques minutes, transportés dans le plus fantastique des habitacles humains, dans la remarquable cité d’Antioche. Il est certain qu’il y avait en Syrie et dans d’autres contrées seize villes de ce nom, sans compter celle dont nous avons spécialement à nous occuper. Mais la nôtre est celle qu’on appelait Antiochia Epidaphné, à cause qu’elle était tout proche du petit village de Daphné, où s’élevait un temple consacré à cette divinité.

    Histoires extraordinaires - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Nous rassemblons sous le titre Histoires extraordinaires divers contes choisis dans l'œuvre générale de Poe. Cette œuvre se compose d'un nombre considérable de nouvelles, d'une quantité non moins forte d'articles critiques et d'articles divers, d'un poème philosophique Eureka, de poésies et d'un roman purement humain la Relation d'Arthur Gordon Pym. Extrait : « La chambre était dans le plus étrange désordre ; les meubles brisés et éparpillés dans tous les sens.

    Le joueur d'échecs de Maelzel - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le joueur d'échecs de Maelzel est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Le Turc mécanique ou l'automate joueur d'échecs est un canular célèbre construit à la fin du XVIIIe siècle : il s’agissait d'un prétendu automate doté de la faculté de jouer aux échecs.

    La génèse d'un poème - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    La Genèse d'un poème (Le Corbeau) (avril 1846) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. La Philosophie de la composition (The Philosophy of Composition, Philadelphie, Graham's Magazine, avril 1846), est le titre exact de La Genèse d'un poème.

    Nouvelles histoires extraordinaires - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Nouvelles histoires extraordinaires est un recueil de nouvelles écrites par Edgar Allan Poe, puis traduites et réunies sous ce titre par Charles Baudelaire en 1857. Extrait : Pour ma part, je sentis bientôt s'élever en moi une antipathie contre lui. C'était justement le contraire de ce que j'avais espéré ; mais, -- je ne sais ni comment ni pourquoi cela eut lieu, -- son évidente tendresse pour moi me dégoûtait presque et me fatiguait. Par de lents degrés, ces sentiments de dégoût et d'ennui s'élevèrent jusqu'à l'amertume de la haine.

    Histoires grotesques et sérieuses - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Histoires grotesques et sérieuses est un recueil de nouvelles écrites par Edgar Allan Poe puis traduites et réunies par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Je suis issu d’une race qu’ont illustrée une imagination vigoureuse et des passions ardentes. Les hommes m’ont appelé fou ; mais la science ne nous a pas encore appris si la folie est ou n’est pas le sublime de l’intelligence, – si presque tout ce qui est la gloire, si tout ce qui est la profondeur, ne vient pas d’une maladie de la pensée, d’un mode de l’esprit exalté aux dépens de l’intellect général.

    Le Duc de l’Omelette - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Assiste-moi, Esprit d'Apicius ! Une cage d'or apporta le petit vagabond ailé, indolent, languissant, énamouré, du lointain Pérou, sa demeure, à la Chaussée d'Antin. De la part de sa royale maîtresse la Bellissima, six Pairs de l'Empire apportèrent au duc de l'Omelette l'heureux oiseau. Ce soir-là, le duc va souper seul. Dans le secret de son cabinet, il repose languissamment sur cette ottomane pour laquelle il a sacrifié sa loyauté en enchérissant sur son roi, – la fameuse ottomane de Cadet. Il ensevelit sa tête dans le coussin. L'horloge sonne !

    Le Mille et deuxième conte de Schéhérazade - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    J'eus dernièrement l'occasion dans le cours de mes recherches Orientales, de consulter le Tellmenow Isitsoornot, ouvrage à peu près aussi inconnu, même en Europe, que le Zohar de Siméon Jochaïdes, et qui, à ma connaissance, n'a jamais été cité par aucun auteur américain, excepté peut-être par l'auteur des Curiosités de la Littérature américaine.

    Le Sphinx - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Pas un jour ne s'écoulait sans qu'il ne nous apporte des nouvelles du décès de quelque connaissance. Ainsi, comme la fatalité augmentait, nous apprîmes à nous attendre quotidiennement à la perte de quelque ami. A la longue nous tremblions à l'approche de chaque messager. L'air même du sud nous semblait imprégné de mort. Cette pensée paralysante, en effet, prit entière possession de mon âme. Je ne pouvais ni parler, penser, ni rêver à rien d'autre.

    Mellonta Tauta - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Personne ne trouvera donc un système de locomotion plus expéditif ? Ce train de petit trot est, à mon avis, une véritable torture. Sur ma parole, depuis que nous sommes partis, nous n'avons pas fait plus de cent milles à l'heure. Les oiseaux mêmes nous battent, quelques-uns au moins. Je vous assure qu'il n'y a là aucune exagération. Notre mouvement, sans doute, semble plus lent qu'il n'est réellement – et cela, parce que nous n'avons autour de nous aucun point de comparaison qui puisse nous faire juger de notre rapidité, et que nous marchons avec le vent.

    Le Canard au ballon - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Canard au ballon est le titre d'un article de journal écrit par Edgar Allan Poe et publié en 1844. Il racontait la traversée de l'Atlantique en montgolfière en seulement trois jours par Monck Mason. On révéla plus tard que c'était un canular. Extrait : Le grand problème est à la fin résolu ! L’air, aussi bien que la terre et l’Océan, a été conquis par la science, et deviendra pour l’humanité une grande voie commune et commode. L’Atlantique vient d’être traversé en ballon !

    Le chat noir - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Chat noir (titre original : The Black Cat) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe. Elle est publiée pour la première fois en première page de l'édition du 19 août 1843 de l'hebdomadaire The Saturday Evening Post, à Philadelphie. Extrait : Dès mon enfance, j’étais noté pour la docilité et l’humanité de mon caractère. Ma tendresse de cœur était même si remarquable qu’elle avait fait de moi le jouet de mes camarades. J’étais particulièrement fou des animaux, et mes parents m’avaient permis de posséder une grande variété de favoris.

    Le cœur révélateur - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Cœur révélateur (en anglais, The Tell-Tale Heart) est une nouvelle publiée par Edgar Allan Poe en 1843. Le Cœur révélateur est un récit à la première personne dont le narrateur, anonyme, s'efforce de convaincre le lecteur de sa lucidité et de sa rationalité, mais souffre d'un mal qui « a aiguisé [ses] sens ». Extrait : Vrai ! – je suis très-nerveux, épouvantablement nerveux, – je l’ai toujours été ; mais pourquoi prétendez-vous que je suis fou ? La maladie a aiguisé mes sens, – elle ne les a pas détruits, – elle ne les a pas émoussés.

    Quatre bêtes en une - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Quatre bêtes en une (Four Beasts in One - The Homo-Cameleopard, Richmond, Southern Literary Messenger), est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée en mars 1836. Extrait : Supposons, gracieux lecteur, que nous sommes en l’an du monde trois mil huit cent trente, et, pour quelques minutes, transportés dans le plus fantastique des habitacles humains, dans la remarquable cité d’Antioche. Il est certain qu’il y avait en Syrie et dans d’autres contrées seize villes de ce nom, sans compter celle dont nous avons spécialement à nous occuper.

    Le domaine d'Arnheim - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Domaine d'Arnheim (mars 1847) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Depuis son berceau jusqu’à son tombeau, mon ami Ellison fut toujours poussé par une brise de prospérité. Et je ne me sers pas ici du mot prospérité dans son sens purement mondain. Je l’emploie comme synonyme de bonheur. La personne dont je parle semblait avoir été créée pour symboliser les doctrines de Turgot, de Price, de Priestley et de Condorcet, – pour fournir un exemple individuel de ce que l’on a appelé la chimère des perfectionnistes.

    Le masque de la Mort Rouge - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Masque de la Mort Rouge (en anglais: The Masque of the Red Death) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée pour la première fois en mai 1842 dans le Graham's Lady's and Gentleman's Magazine sous le titre The Mask of the Red Death, avec le sous-titre A Fantasy. Une version révisée est parue le 19 juillet 1845 dans le Broadway Journal sous son titre définitif. Extrait : La Mort Rouge avait pendant longtemps dépeuplé la contrée. Jamais peste ne fut si fatale, si horrible. Son avatar, c’était le sang, – la rougeur et la hideur du sang.

    Le portrait ovale - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Portrait ovale (titre original : The Oval Portrait) est une micronouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe en 1842, traduite en français par Charles Baudelaire en 1857. Cette nouvelle, qui fait partie des Nouvelles histoires extraordinaires, est une des plus courtes écrites par Edgar Allan Poe : elle ne fait que deux pages dans la publication initiale. Extrait : Mais l’action produisit un effet absolument inattendu.

    Le puits et le pendule - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Puits et le Pendule (The Pit and the Pendulum) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe qui fut publiée pour la première fois fin 1842 dans la revue littéraire annuelle The Gift: A Christmas and New Year's Present. L'histoire raconte les supplices endurés par un prisonnier lors de l'Inquisition espagnole, bien que Poe déforme la réalité historique. Elle fait partie du recueil Nouvelles histoires extraordinaires dans son édition en français.

    Le roi peste - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Le Roi Peste (King Pest) est une nouvelle d'Edgar Allan Poe publiée pour la première fois en septembre 1835. Traduite en français par Charles Baudelaire et accompagnée de l'épigraphe « Histoire contenant une allégorie », elle fait partie du recueil Nouvelles histoires extraordinaires. Comme la plupart de celles se trouvant dans ce recueil, cette nouvelle se situe dans la tradition du roman gothique.

    Philosophie de l'ameublement - Poe, Edgar Allan - Bibebook cover

    Philosophie de l'ameublement (mai 1840) est une nouvelle écrite par Edgar Allan Poe puis traduite par Charles Baudelaire en 1864. Extrait : Dans la décoration intérieure, si ce n’est dans l’architecture extérieure de leurs résidences, les Anglais excellent. Les Italiens n’ont qu’un faible sentiment en dehors des marbres et des couleurs. En France, meliora probant, deteriora sequuntur ; les Français sont une race trop coureuse pour entretenir ces talents domestiques dont ils ont d’ailleurs la très-délicate intelligence, ou du moins le sens élémentaire et juste.

Pages